La cagnotte suspendue, 2ème place du Big Hackday 2...La web analyse data face

Hackday hivernal : objectif maintien en forme

Qu’il vente ou qu’il gèle, les équipes constituées pour ce premier hackday 2018 semblent portées par la ferme intention de garder la forme. Les uns mettent à jour des outils qui leur sont bien utiles. D’autres contribuent à rendre le remote toujours plus confortable et certains font briller le logo FABERNOVEL TECHNOLOGIES et gardent bonne mine même en hiver.

image

Abyssa, routeur front maison

Nous utilisons Abyssa depuis 2013. Ce routeur front, homemade by Alexandre, se retrouve quasiment dans tous nos projets d’application web. Nos diverses expériences d’autres routeurs renforcent notre conviction qu’il est parfaitement adapté à nos besoins. Il est agnostique, nous ne sommes donc pas contraints dans le choix de la librairie et c’est un composant simple, qui permet une prise en main rapide (et généralement la simplicité est le gage d’un travail bien fait).

Quoiqu’il en soit, il est toujours possible d’améliorer un produit. C’est d’autant plus important qu’il est couramment utilisé chez nous. Aurélien a donc songé qu’engager les utilisateurs dans le développement d’Abyssa contribuerait autant à la valorisation du travail de chacun qu’à la capitalisation des expériences et au partage du savoir, entre autres valeurs communes chez FABERNOVEL TECHNOLOGIES.

Aurélien a soulevé plusieurs points d’amélioration. La documentation gagnerait à être un peu complétée, plus accessible et dotée d’exemples d’expériences. Disponible sur GitHub, le routeur serait aussi plus attractif pour les utilisateurs externes. Aurélien a également songé à lui donner une lib Abyssa-react officielle. Enfin, une ré-implémentation en TS est envisagée, un projet relativement trop ambitieux dans les délais contraints du hackday.

Il s’est avéré que c’est principalement la correction d’un bug sur l’historique d’Abyssa qui a occupé le premier jour l’équipe composée d’Aurélien, Alexandre, Nicolas et Pascal, permettant dans le même temps de se passer d’une fonctionnalité qui semblait manquer. Ce nettoyage de pré-printemps fait, l’équipe s’est concentrée sur l’objectif documentation au profit de tous les utilisateurs. A l’occasion, donnez-nous votre avis sur ce routeur.

image

P’tit REX

P’tit REX n’est pas un petit Tyrannosaure Rex (plausible dans le cadre d’un hackday) mais le concept de plusieurs serious games adapté au processus de Retour d’EXpérience et de rétrospective que les équipes conduisent à chaque fin de sprint, pour contribuer à l’amélioration continue de leurs process.  

Avec de plus en plus de personnes en remote, l’utilisation du tableau blanc est exclue. Jusque là, les équipes se servaient de tableurs en ligne principalement, pour faire le point sur les projets et manifestement personne n’en était très satisfait, en témoigne le nombre de participants au projet ! C’est donc une équipes de 8 personnes qui s’est attelée à la tâche de rendre les rétrospectives tout simplement plus agréables, plus positives et plus amusantes. Et surtout mieux adaptées au contexte du remote, qui requiert une attention toute particulière sur la communication.

De ces deux jours ont émergé plusieurs idées de serious games et deux ont été développées. Le format serious game est intéressant car il permet de varier les plaisirs et multiplie les possibilités de point de vue.

Le premier jeu est un décodeur d’humeur à base de smileys. Le second s’appelle SpeedBoat et permet d’obtenir la big picture du projet en cours à un instant T. Chaque membre de la squad ajoute à un bateau en pleine mer le vent, les ancres, les récifs et les îles en fonction de sa perception du projet. On comprend aisément qu’une certaine quantité de vent atteste d’un projet qui se déroule bien, les ancres illustrent les freins, les récifs, les obstacles rencontrés et les îles, les objectifs en vue (ou non). L’image affiche une perception générale du projet et permet (dans le cadre d’un autre serious game à venir) de définir un plan d’action sans étouffer sous les points de détail.

D’autres projets comme Stop / Continu / Improve, Le mur des souvenirs (destiné au team building), et Plus/Delta, qui vise les points positifs d’un projet pourraient très bien faire l’objet d’un P’tit REX 2 au prochain hack day.

Merci à Gaëtan, Khaled, Christopher, Francis, Marie, Housnati, Baptiste et Fanny de contribuer à améliorer les conditions de travail de nos « expatriés » !

image

Seen at the Devoxx conference

Les 18 – 19 et 20 avril prochains, FABERNOVEL TECHNOLOGIES sponsorise l’événement Devoxx France. Pour notre stand, nous avons dans l’idée de surprendre les visiteurs et de marquer les esprits, d’autant que nous revenons cette année avec notre nouvelle marque. C’est important de nous montrer sous un angle qui soit le plus fidèle possible à l’image de FABERNOVEL TECHNOLOGIES.

Le projet est à l’initiative de Charlotte, qui, au département RH, renouvelle régulièrement les occasions de travailler avec les ingénieurs et ainsi de compléter sa perception de leurs métiers, de leurs méthodes et peut-être même la compréhension de leurs processus de réflexion. Jamais à court d’idées, elle s’est entourée d’une équipe pluri-disciplinaire, prête à lâcher le code pour la soudure et le montage électronique. L’expérience a abouti au prototype (en carton pour l’instant) du logo FABERNOVEL TECHNOLOGIES mis en mouvement par une matrice de leds, elle-même contrôlée par un circuit Arduino et une télécommande infrarouge. L’histoire ne dit pas qui aura la maîtrise de la télécommande.

Nous proposerons également aux visiteurs de tester un jeu interactif, développé avec Processing, qui permet la détection des mouvements en 2D. Le principe est le suivant : le visiteur dirige et pilote un avion en agitant les mains devant des capteurs de mouvements pour réussir à remplir les deux slashs de notre logo avec de la peinture bleue (numérique la peinture, pour ceux qui se poseraient la question). Un ranking des meilleurs scores et un tirage au sort déboucheront sur des cadeaux. Alors ? Venez nous rencontrer ! Charlotte, David, Amaury, Youssef, Fabian, Sophie, Fabien, Boris et Damien ont mis les petits plats dans les grands.


Mention spéciale à…

CEO Reloaded, à l’initiative d’Habib et conduit par Etienne et deux acolytes. Le projet a pour objectif de concevoir un cycle pédagogique d’apprentissage de code. Il s’agit de créer une suite d’exercices qui permettent de comprendre concrètement les grandes problématiques auxquelles sont confrontées les équipes de delivery : compréhension du besoin, les limites de la généricité, les problèmes de réutilisation, les changements de spécifications au dernier moment, la mesure de l’avancement logiciel, la limite de la prise en compte de besoins non prévus à l’avance, la mesure de la productivité d’un développeur, la gestion des bugs, etc. Un premier exercice a pu être testé et d’autres verront le jour au prochain hackday.

Biutiful screen, proposé par Nadiya et Guillaume, avec l'aide de Maxime, designer, s’est concentré sur Raspberry PI 3b afin de publier de l’actualité sur l'écran d'accueil de l’entreprise (info-beamer.com). En une journée Guillaume a configuré la solution désormais utilisée pour mettre à jour l’écran situé à l'accueil.

Avec AutoDoc, Daniel, Stéphane et Guillaume ont commencé à dresser un état des lieux des outils disponibles pour la description et la documentation des APIs. Ils ont pour l’heure expérimenté Endpoints (jrf), Docless, Swagger-Core et Swagger-Play. Si aucune solution miracle n’a encore été trouvée, l’équipe souhaite poursuivre ses investigations autour d’alternatives plus typées.  

Grizzly est un projet de découverte de nouveau langages. Cette fois, Merlin, Kevin et Antoine se sont penchés sur KOTLIN. Le langage s’avère être une bonne alternative à Java, moins complet mais plus moderne et plus accessible. C’est une bonne entrée en matière vers la programmation fonctionnelle tout en restant dans le même écosystème que Java.



<>