Happy @ FABERNOVEL en 2018Hackday hivernal : objectif maintien en forme

Un chatbot qui conduit au plaisir de courir

Au dernier recensement, 90 milliards d’applications mobiles auraient été téléchargées dans le monde, toutes plateformes confondues. Si 2016 fut une année record, le développement d’applications continue de vivre ses beaux jours. Le revers de la médaille, évidemment, reste la difficulté à sortir du lot et à capter l’attention d’utilisateurs sursollicités. Un exploit que compte bien réussir l’équipe de FREQUENCE Running avec l’aide des développeurs et des UX designers de FABERNOVEL TECHNOLOGIES, trop heureux de plancher à nouveau sur le projet d’une startup pour un hackday.

FREQUENCE Running : objectif 50 K Users

FREQUENCE Running est une startup qui développe une application (du même nom) pour les coureurs. Depuis un an et demi, l’application propose des plans d’entraînement à la course à pied personnalisés, destinés aux grands débutants comme aux sportifs confirmés. Les utilisateurs de FREQUENCE Running sont déjà 20 000. C’est une forte communauté rassemblée autour d’objectifs communs (améliorations des performances et préparation), que la startup compte bien porter jusqu’au seuil des 50 000 utilisateurs pour la fin de l’année 2018.

Mais l’offre pléthorique des stores et la mémoire limitée des smartphones ont freiné l’appétence du public pour des apps qui ne sont désormais plus une totale nouveauté. Il faut séduire d’abord, pour être téléchargé ensuite. C’est pourquoi la jeune société veut améliorer la toute première étape, la plus cruciale, celle de la rencontre entre l’app’ et ses potentiels usagers.


Un chatbot pour faire connaissance

Yoann Grand-Perret, Jean-Baptiste Marcovici, Clément Etourneau et Guillaume Contet, runners confirmés et cofondateurs, reconnaissent qu’il est un peu trop engageant pour l’utilisateur de télécharger une application et de remplir tout un profil pour tester les capacités d'une offre. Afin de dépasser cette fameuse barrière des magasins d’application, l’idée est d’ouvrir un canal de communication via Messenger destiné justement à faire connaissance, sans investissement particulier.

Ce canal, c’est un chatbot, dont le rôle est de renseigner les coureurs intéressés et de dialoguer avec eux sur leurs objectifs de course, les temps réalisés, les terrains pratiqués, les techniques… Conversation entamée sur Messenger, elle contribue à bien comprendre les besoins, définir le niveau du sportif et générer un plan d’entraînement parfaitement adapté à son profil et gratuit.

Pourquoi Messenger ? Parce que c’est un des canaux privilégiés (avec Instagram) des adeptes de FREQUENCE Running, tout simplement.

Si vous nous suivez bien, le but de l’exercice est d’inverser le processus traditionnel en reléguant à la dernière étape le téléchargement de l’app, une fois que la personne est convaincue de son utilité au moins. L’autre avantage du chatbot est d’offrir une expérience utilisateur plus satisfaisante qu’un banal remplissage d’informations sur un écran.


Un projet dans les starting-blocks

Les deux jours de hackday ont été l’occasion de réaliser un prototype cible sur Figma. La base technique du chatbot est en JavaScript dans un environnement Node.js.
La première étape essentielle fut la définition de quelques profils utilisateurs. De ces profils sont extraites les informations nécessaires à l'élaboration d’un plan d’entraînement, pour lequel il fallait structurer un premier échange.

Elie, notre développeur sur le projet et Jean-Baptiste (le directeur technique de FREQUENCE Running) ont eu le temps d’imaginer l’architecture et le modèle de données et d’évaluer les impacts techniques. Aurélien (designer chez FABERNOVEL TECHNOLOGIES) et Yoann (Directeur général de FREQUENCE Running) ont travaillé en particulier la sémantique afin que les discussions avec le chatbot s’approchent le plus d’un dialogue naturel.

Cette première expérience de chatbot sur Messenger est nettement réussie, même si l’équipe regrette le temps qu’il a fallu consacrer sur l’API et les configurations essentielles, au détriment de la programmation de l’algorithme du parcours utilisateur. Le POC a démontré la faisabilité opérationnelle de ce coach digital. FREQUENCE Running espère une mise en production pour le printemps.

Si ce n’est pas la première fois que nous recevons une startup pendant nos hackdays, cette formidable expérience se fait encore trop rare à notre goût. Les équipes interviennent principalement sur des projets dont l’importance, parfois stratégique, aussi stimulante et engageante soit-elle, n’alimente pas toujours leur soif de découverte.

Associés à une certaine carte blanche laissée aux équipes, les projets des startups sont souvent l’occasion d’expérimenter des solutions délaissées par les grandes entreprises. Messenger, typiquement, entre rarement dans une roadmap.

Il arrive également que ces petites entreprises abordent des sujets qui font écho aux intérêts voire aux passions des collaborateurs de FABERNOVEL TECHNOLOGIES. C’est autant de plaisir qui s’ajoute au travail en cours. Mais au-delà de l’attrait ressenti pour un domaine, les équipes soulignent volontiers la satisfaction de voir leurs efforts se concrétiser rapidement sur un marché donné. Bref, travailler avec des startups lors de nos hackdays est réjouissant et valorisant. Une formidable expérience à renouveler rapidement !   



<>