Découvrez Marvin, le bot qui rapprochait nos talen...
People

De banquier à IT specialist, rencontrez Lamine, récit d’une reconversion réussie

Quel est ton parcours chez Fabernovel ?

 

Je suis arrivé chez Fabernovel en Juillet 2019, en tant qu’IT Specialist. J’ai suivi une formation fongecif* pour effectuer une reconversion professionnelle et c’est à ce moment que j’ai trouvé Fabernovel. Tout dans l’offre me convenait et je me suis retrouvé dans le profil recherché : la description de Fabernovel, les missions, les avis sur l’entreprise et surtout l’esprit Start Up. Alors, j’ai tenté ma chance ! 

 

*Fongecif : Les fongecif, sont des organismes paritaires interprofessionnels organisés par région, qui ont pour mission principale d'orienter, d'informer, de conseiller et d'accompagner les salariés dans leurs démarches de perfectionnement professionnel. Les fongecif peuvent financer des formations adaptées et accompagner un salarié en reconversion.

 

 

Quelles sont tes missions en tant que IT Specialist ?

Je dirais qu’il y a 2 principaux volets dans mon poste :

Le premier volet représente 70% de mon temps : c’est le support utilisateurs sur le site du 46, nos bureaux parisiens. Je gère les problèmes d’accès machine, les configurations d’impression, le matériel, les applications (logiciels, licensing). 

Ce sont des missions relativement vastes et ça correspond à ce que j’avais envie de faire : trouver des solutions en accompagnant et dépannant les collaborateurs. 

J’ai de la chance chez Fabernovel, les talents sont plutôt connaisseurs en nouvelles technologies, on ne part pas de zéro donc en tant qu’IT specialist on est surtout là en soutien et en optimisation. 

 

Le second volet quant à lui représente environ 30% de mon temps. Je vais être en charge de la gestion des stocks machines (Pc, téléphones, accessoires..), réinitialiser et configurer les machines, ainsi que la gestion des données utilisateurs. 

Dans l’équipe IT, on fait aussi beaucoup de veille sur le matériel ou les sujets de sécurité, ça nous guide dans la création de procédures et dans la rédaction de la documentation interne. 

 

Aujourd’hui, je dirais que c’est vraiment un métier sur-mesure, non seulement par rapport à ce que je sais faire, mais aussi par rapport à ce que je souhaite faire, si je veux faire évoluer  mon métier plus loin, je peux le faire et on m’y encourage.  

 

Avant d'être IT Specialist, tu étais banquier, pourquoi as-tu voulu te reconvertir ?

 

J’ai toujours eu beaucoup d’affinité avec le monde informatique et la technique. Dans mon agence bancaire j’étais le geek, celui qui était toujours prêt à dépanner sur les problèmes matériels et quand mon ancienne société s’était mise à commercialiser des téléphones, je me suis porté volontaire pour être en charge du matériel. 

 

Même sur mon temps libre, je m’amusais à démonter des ordinateurs. J’avais tendance à toucher à tout, cela me passionne. 

 

Pour moi, un conseiller bancaire est au service de ses clients, à leur écoute, et toute bonne relation se construit dans le temps. Mais les choses ont changé et nous n’avions plus le temps nécessaire pour créer des relations durables et de qualité. Tout était basé sur le quantitatif, sur des objectifs de ventes et tous les conseillers étaient formés aux mêmes campagnes de façon cyclique. 

Après plus de 13 ans dans le secteur bancaire, je ne me retrouvais plus dans ces valeurs, les choses allaient dans une direction qui ne me convenait plus. 


Je n’ai pas eu un rejet de mon métier, mais j’ai senti qu’il était temps pour moi de passer à autre chose. 

 

Au début, je passais pour un fou, vouloir quitter après plus de dix ans le monde bancaire, un environnement stable où les situations sont relativement bonnes. Les gens ne comprenaient pas. 

 

Mais j’ai persévéré et j’ai démarré une formation fongecif pour passer un “Diplôme de technicien supérieur de réseau et Télécom”. 

Pendant ce parcours de formation, nous avions plusieurs opportunités de reconversion possible. Pour moi, il fallait à tout prix que je conserve ce côté « conseil » en rendant service aux gens. 

 

Et c’est comme ça que je suis arrivé sur l’annonce de Fabernovel, qui m’est apparue comme une évidence. 

 

Comment Fabernovel t'a accompagné dans cette reconversion ?

 

Le timing était parfait, j’arrivais au bout de ma formation et Fabernovel était en plein déménagement et avait besoin d’un IT specialist.

 

Le processus de recrutement chez Fabernovel était moins conventionnel que ce que j’ai pu connaitre auparavant. Lors des différents entretiens j’ai eu beaucoup d’échanges constructifs au sujet de mes expériences passés et mes aspirations futures en plus des cas IT pour valider ma technicité. Anecdote : j’ai échangé avec Romain, directeur financier, en visio alors que j’étais en plein milieu de la brousse sénégalaise ! 

 

En arrivant chez Fabernovel, on m’a rapidement demandé ce que j’avais envie de faire, on m’a constamment stimulé. C’était clair que l’objectif était de me faire progresser sur mon métier, et moi de faire progresser le support IT de Fabernovel. Aussi en rencontrant mon manager je me suis tout de  suite projeté, je me retrouvais en lui, notamment sur le côté autodidacte. 


J’ai des points chaque semaine avec lui où je me projette à court et moyen terme sur des compétences qui me permettraient de m’améliorer sur mon poste. 

Dernièrement, on a par exemple, parlé de monter en compétences sur du développement informatique, pour pouvoir faire de l’automatisation. Depuis c’est une sorte de fil conducteur, on prend du temps chaque semaine pour monter en compétences sur cette expertise, en parallèle de nos missions quotidiennes. 

 

Grâce à mes connaissances en réseau, j’ai également la possibilité  de côtoyer l’équipe infrastructure pour me nourrir de cet univers. En tant que jeune diplômé dans le métier, ça me donne l’opportunité de continuer à apprendre tout en travaillant. 

 

En même pas 6 mois, on m’a fait confiance et accordé de nombreuses responsabilités. Je suis monté en compétences sur beaucoup de sujets. Ce que j’apprécie, c’est qu’on ne m’a jamais dit « non laisse tomber », au contraire je suis encouragé à présenter les solutions, et soutenu dans leur mise en place.

 

Quel lien fais-tu entre ton ancien métier et ton nouveau ?

 

Avant tout, le côté relationnel. Lorsque j’étais banquier, ma priorité était la relation durable que j’avais avec mes clients, mon rôle était de les écouter, échanger et trouver des solutions adaptées à leur besoins. Cela se transpose complètement sur mon métier de IT Specialist. Je rends service aux talents de Fabernovel, en résolvant leurs problèmes dans un court laps de temps. 

 

Dans une moindre mesure, j’ai également l’aspect analyste. Lorsque nous devons faire des benchmark sur des offres et choisir des partenaires commerciaux. 

Un mot pour la fin ?

 

Ce que je retiens après presque un an chez Fabernovel, c’est que c’est une entreprise humaine, où chaque talent est considéré à sa juste valeur.

Les talents sont bienveillants, sans préjugés, et surtout l’ambiance est bonne. 

 

J’ai vécu auparavant des situations plus conflictuelles, et je suis content d’être baigné dans une nouvelle culture, où même selon les niveaux hiérarchiques, tout le monde est accessible.

 

Fabernovel se réinvente constamment, sur chaque métier, on ne fait pas du sur place. Je le vois sur les prises d’initiative pour rendre mon poste sur-mesure. Ça me correspond a 200%. 



>