Rencontrez Sam, Engineering Director chez FABERNO...
People

Que sont-ils devenus ? Episode 6 : Baptiste Bénézet

Nous poursuivons notre série “Que sont-ils devenus ?” qui met en avant nos alumnis avec Baptiste Bénézet. Il a travaillé chez FABERNOVEL pendant 8 ans avant de monter Teambakery.

Qu'est ce que tu faisais chez Fabernovel ?

Entre 2011 et 2017, j'étais CEO de la filiale de conception d'applications mobiles de Fabernovel.

Tu es parti pour entreprendre, quelle a été ta motivation principale pour monter ta boite ?

Au moment de partir, l'entreprise était sur une croissance intéressante, une cinquantaine de collaborateurs, deux bureaux, un téléchargement de nos produits toutes les 5 secondes partout dans le monde et surtout avec une super équipe aux commandes. De mon coté, j'avais envie de créer quelquechose de nouveau, de retrouver l'adrénaline du début (le passage de 0 à 1) en travaillant sur un produit utile aux équipes comme celles que j'ai eu la chance d'accompagner (collègues et clients) chez Fabernovel.

Peux-tu nous parler de Teambakery, la start-up que tu as créé ?

Avec plaisir. Teambakery est une structure qu'on a monté en 2018 avec Arnaud Joubay, camarade de longue date et ancien de Fabernovel également, dont la mission est assez simple : aider les équipes à mieux travailler ensemble.

Le constat originel réside dans le décalage entre le besoin d'accompagnement des équipes opérationnelles sur des sujets de méthode et de soft skills et l'offre de formation en management encore très académique et très centré sur le manager. Concrètement, on propose aux équipes de mettre en place des rituels pour améliorer leur fonctionnement dans la durée et de manière autonome.

On a notamment conçu des box physiques, à l'image des box beauté ou vin, qui, livrées sur le bureau du manager, proposent des ateliers thématiques de 45 minutes pour mobiliser son équipe autour d'un sujet chaud du moment.

On propose aussi un journal de bord hyper simple à mettre en place pour suivre les priorités de son équipe et gagner un temps précieux en point de synchro. C'est particulièrement efficace pour les équipes à distance ou souvent en déplacement.

On travaille aujourd'hui pour 25% du CAC 40 et des boites en croissance forte comme Spendesk, Privateaser, BAP.

Pourquoi l'animation des équipes est un sujet important pour toi ?

"Le talent permet de gagner des matchs, le travail en équipe et l'intelligence permettent de gagner des championnats..." on s'inscrit pleinement dans la trajectoire de ce shot de Michael Jordan.

Au moment où les défis se dressant devant nous n'ont jamais été aussi complexes, la capacité à travailler ensemble, à se remettre en question et à améliorer notre fonctionnement collectif va être décisive.

On constate aussi que les meilleures solutions viennent de petits groupes d'individus, nous pensons donc que la cellule-équipe est la plus à même d'innover, de s'adapter au changement et d'ajuster ses routines. On oppose souvent hard skills et soft skills, en réalité, il nous semble que c'est bien leur association qui produit les résultats les plus intéressants et les plus valorisants.

Dernier point, même si l'on accompagne pour l'instant des équipes plutôt jeunes qui souhaitent travailler "autrement", on touche avec la collaboration un sujet universel qui va s'accélérer avec le développement du travail à distance.

Qu’est-ce que Fabernovel t’a appris, qui te sert dans ton expérience actuelle ?

À nous deux, Arnaud et moi, on doit cumuler 13 ou 14 ans d'expérience chez Fabernovel, ça va être difficile de résumer ;-) J'ai beaucoup appris personnellement : vendre, animer, mobiliser, optimiser... beaucoup de belles rencontres aussi.

Ce que je retiens enfin c'est la capacité de l'équipe à s'approprier rapidement les nouveaux sujets, à toujours surfer la bonne vague en proposant des grilles de lecture bien pensées et accessibles.



>